500 ans de la Paix perpétuelle

Paris – Le 27 septembre 2016, se déroulait à Paris, le colloque consacré au 500e anniversaire de la Paix perpétuelle entre la France et la Suisse. Gérard Larcher, président du Sénat français et Alain Berset, conseiller fédéral suisse, ont ouvert conjointement cette rencontre qui marquait le lancement des célébrations.

JPEG
Le colloque qui s’est tenu à Paris, le 27 septembre, a constitué la première étape des commémorations de l’accord historique signée le 29 novembre 1516 à Fribourg. Le traité dit de « Paix perpétuelle » scella l’histoire de la France et de la Suisse.
Ce colloque scientifique, organisé à l’initiative de l’Ambassade de Suisse en France, rassemblait de nombreux historiens français et suisses réunis pour discuter des retombées de cet acte historique. Lors de son allocution d’ouverture, le président du Sénat français, Gérard Larcher, a pour sa part rappelé que : « Le Traité (…) a engendré une relation singulière entre nos deux pays, faite d’intérêts partagés et d’amitié, qui a résisté à toutes les vicissitudes depuis cinq siècles ! »

Retrouvez l’intégralité de l’allocution d’ouverture du Président du Sénat, M. Gérard Larcher, à l’occasion du colloque célébrant le 500e anniversaire de la Paix perpétuelle entre la Suisse et la France, le 27 septembre 2016

publié le 19/10/2016

haut de la page