Actions dans le domaine universitaire

- 1. Les rôles du Service de Coopération
- 2. La coopération institutionnelle
- 3. Les cycles intégrés franco-suisses
- 4. Les Ecoles universitaires d’été et d’hiver
- 5. Le programme bilatéral de cotutelle de thèses

1. Les rôles du Service de Coopération

Le Service de Coopération est en charge de l’information et du suivi des études en France, ainsi que de la promotion des partenariats universitaires, en particulier les formations conjointes franco-suisses.

Information et suivi des études en France

Le Service de Coopération :

- répond aux questions relatives au système universitaire français,
- instruit les dossiers d’inscription en premier cycle universitaire,
- délivre les copies certifiées conformes des diplômes français.

Contact
Courriel

Promotion des partenariats universitaires

Le Service de Coopération souhaite en particulier promouvoir les formations conjointes franco-suisses.

Dans ce but, il :

- encourage la coopération institutionnelle entre les établissements d’enseignement supérieur suisses et français,
- soutient les cycles intégrés existants et accompagne la mise en place de nouveaux cycles intégrés,
- aide les Ecoles universitaires d’été et d’hiver de niveau Master ou doctorat,
- assure la promotion du programme bilatéral de cotutelles de thèses.

2. La coopération institutionnelle

Le Service de Coopération a, au cours des dernières années, soutenu les actions suivantes :

  • coopération entre l’entre l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ) et le groupement d’Ecoles ParisTech (réunissant 12 des plus grandes écoles d’ingénieurs françaises), tout deux membres du réseau d’excellence Idea League,
  • missions des grandes Ecoles françaises (CGE, CDEFI) auprès du Conseil des Ecoles polytechniques fédérales, en vue de rapprocher les institutions et de faciliter la création de Masters communs et la mise en place de thèses en cotutelles (2009),
  • mission des grandes Ecoles françaises (CGE, CDEFI) auprès de la Conférence des recteurs des Hautes écoles spécialisées suisses (KFH) en vue de rapprocher les institutions et de faciliter les échanges d’étudiants et la mise en place de formations communes dans le domaine de l’ingénierie (2012), et économie gestion (2013)
  • promotion des relations trilatérales - Suisse, France, Allemagne - au travers des cursus intégrés de l’Université franco-allemande et de l’Espace des Universités du Rhin supérieur (Eucor) (2011),
  • rapprochement des Ecoles normales supérieures avec les deux Ecoles polytechniques fédérales, préparation de Masters communs (2009/2012).
  • organisation d’une journée Campus France « Suisse » favorisant la prise de contact entre les établissements d’enseignement supérieur suisses et français ayant exprimé le souhait d’initier des partenariats franco-suisses (novembre 2013)
  • Visite de la présidence de l’Université Pierre et Marie Curie à l’Université de Genève (juin 2014)
  • Soutien au Collégium International SMYLE : Atelier Biomimétisme : Inspiration pour l’ingénieur & Ethique et Technologie à l’EPFL, Neuchâtel (septembre 2014)
  • Soutien au Collégium International SMYLE : Atelier Light for creativity à Arc et Senans (septembre 2015)
  • Accord entre l’EPFL et l’X(Ecole polytechnique Paris-Saclay) pour renforcer la coopération, créer un parcours de double diplôme et participation au Réseau d’Excellence des Sciences de l’Ingénieur de la Francophonie (RESCIF) – (avril 2015)

Informations complémentaires

- Liste de liens universitaires français
- Liste de liens universitaires suisses

3. Les cycles intégrés franco-suisses

- Liste des cycles intégrés franco-suisses existants

4. Les Ecoles universitaires d’été et d’hiver

Exemples d’Ecoles universitaires d’été et d’hiver soutenues par l’Ambassade

  • Ecole doctorale internationale d’été, en microtechniques, NAMIS, organisée simultanément à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) (IMT Neuchâtel) et à l’Université de Franche-Comté – septembre 2011
  • Ecole doctorale d’été sur le thème des sciences forestières, à Maienfeld, organisée par l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), AgroParistech et l’Inra Nancy – juin 2012
  • Ecole d’hiver, thématique « Les ressources métallifères », à l’Université de Genève, organisée par le CNRS-INSU et les Universités de Grenoble, de Savoie et de Genève – février 2013
  • Ecoles d’été organisées dans le cadre des Ateliers du Collegium international franco-suisse SMYLE, thématique « Intelligences dans les smart systems », à l’Ecole nationale supérieure de mécanique et de microtechniques de Besançon – septembre 2013, thématiques « Biomimétisme : inspiration pour l’ingénieur » et « Ethique et technique », au site Microcity de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) à Neuchâtel – septembre 2014
  • Atelier, thématique « Actualité en droit : perspectives franco-suisses », à l’Université de Fribourg, organisé dans le cadre du double cursus en droit entre l’Université de Fribourg et l’Université Panthéon-Assas – Paris II – octobre 2013
  • Atelier, thématique « Sanctuaires et lieux de cultes », au Laténium de Neuchâtel, organisé dans le cadre du master d’archéologie de l’arc jurassien des Universités de Neuchâtel, Fribourg, Bourgogne et Franche-Comté – novembre 2013
  • Atelier, thématique « Production et objets socialement valorisés », au Laténium de Neuchâtel, organisé dans le cadre du master d’archéologie de l’arc jurassien des Universités de Neuchâtel, Fribourg, Bourgogne et Franche-Comté – novembre 2014
  • 2e Colloque transfrontalier de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de l’Arc jurassien franco-suisse sur « La collaboration transfrontalière : aller au-delà des outils existants », avec la Communauté du savoir, à la Haute Ecole Arc à Neuchâtel – décembre 2014

5. Le programme bilatéral de cotutelle de thèses

Depuis 1996, il existe, entre les Universités suisses et françaises, un programme de cotutelles de thèses. Ce programme est géré, du côté suisse, par la Conférence des recteurs des hautes écoles suisses (Swissuniversities) et, du côté français, par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il permet à un doctorant suisse ou français d’obtenir une codirection de thèse et de disposer d’une bourse versée, en Suisse, par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) ou, en France, par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Pour les étudiants préalablement inscrits en Suisse (suisses ou étrangers titulaires du permis B, C ou G) l’organisme de référence est Swissuniversities.

- Lien vers le site de Swissuniversities – informations, procédures et documents pour une inscription en cotutelle

Pour les étudiants préalablement inscrits en France, il convient de s’adresser à l’Ecole doctorale appartenant à l’établissement d’enseignement supérieur fréquenté, pour toute question relative à une demande de cotutelle de thèse.

publié le 30/09/2015

haut de la page