Etudier en France

Pour accéder à l’enseignement supérieur en France, les étudiants étrangers doivent, s’ils ne sont pas en possession du baccalauréat français, avoir satisfait aux conditions qui permettent l’accès à l’enseignement supérieur dans le pays où a été obtenu le diplôme de fin d’études secondaires. Ils devront également justifier d’un niveau de compréhension de la langue française adapté à la formation envisagée.

Les procédures d’admission varient en fonction du type d’établissement et de la filière de formation envisagée :

pour s’inscrire en classe préparatoire aux grandes écoles, en sections de techniciens supérieurs (dans les lycées), en Institut universitaire de Technologie (IUT) ou Institut universitaire professionnalisé (IUP) dans les universités, en deuxième ou troisième cycle à l’université, ou dans tout autre établissement à caractère spécifique et/ ou recrutement par voie de concours, jury d’admission ou sur titre, la demande d’inscription est à faire directement auprès de l’établissement concerné ;

pour s’inscrire en premier cycle dans une université (Licence), une demande d’inscription préalable est obligatoire pour les étrangers titulaires d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires :

pour les étudiants étrangers non titulaires du baccalauréat et résidant en France :

il faut remplir un dossier vert, à remettre à l’université choisie (date limite : 31 janvier).

pour les candidats étrangers non titulaires du baccalauréat et résidant à l’étranger :

il s’agit d’un dossier blanc, que l’on peut remplir sur Internet, avant de l’imprimer et de l’envoyer au Service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France (date limite : 31 janvier).

Adresse du SCAC :

Ambassade de France
Service de Coopération et d’Action culturelle
Schosshaldenstrasse 46, 3006 BERNE
Tél : +41 (0)31 359 21 38

pour les candidats titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat obtenu à l’étranger :

- il faut remplir un dossier bleu, téléprocédure à faire sur le site www.dossier-bleu.fr (date limite : fin février à mi-mars selon les années).

Les candidats ressortissants d’un pays de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen peuvent désormais s’inscrire directement auprès de l’université de leur choix. Ils doivent présenter le diplôme leur donnant accès à l’enseignement supérieur dans le pays où il a été obtenu. Il est recommandé de bien connaître la langue française.

Liens utiles :

- Apprendre le français en France

- Agence CampusFrance : Agence chargée de la promotion de l’enseignement supérieur et de faciliter l’accueil et le séjour des étudiants internationaux en France.

- Venir étudier en France : Dossier complet sur le site du ministère des Affaires étrangères.

publié le 05/10/2016

haut de la page