Favoriser une agriculture responsable et écologique : une nouvelle politique de l’alimentation

Parce que le modèle alimentaire français est un bien collectif précieux qui doit être transmis aux générations futures, mais aussi parce qu’il est essentiel de lutter contre le gaspillage et de favoriser le patriotisme alimentaire, le Gouvernement a lancé une nouvelle politique nationale de l’alimentation. Favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective en est un des axes forts.

JPEG

Le contexte

Pour les Français, manger est un plaisir et un moment de partage qui répond à des codes culturels : la convivialité, la diversité alimenactaire, la structuration des repas autour de trois plats principaux. Le modèle alimentaire français est un bien collectif qu’il convient de préserver et de transmettre aux générations futures. En évitant que la seule logique du prix l’emporte et entraîne une baisse de la qualité.

De quoi s’agit-il ?

"Il ne faut jamais oublier que la finalité première de notre agriculture est avant tout de nourrir les hommes," rappelle Stéphane Le Foll. C’est pourquoi le ministre a décidé, dans la continuité de l’adoption de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, de rénover la politique publique de l’alimentation.

4 axes pour une nouvelle politique nationale, Vers un accord national dans la restauration collective, lire la suite du dossier sur www.gouvernement.fr

publié le 12/10/2015

haut de la page