L’espace Mont-Blanc

L’Espace Mont-Blanc

L’Espace Mont-Blanc (EMB) réunit 35 communes à cheval sur la Savoie, la Haute Savoie, la Vallée d’Aoste et le Valais. Sous l’égide de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, ces collectivités se sont engagées dans la protection et la valorisation d’un territoire transfrontalier emblématique, où l’exceptionnel patrimoine naturel et environnemental cohabite avec des activités économiques et touristiques d’envergure internationale.
Les objectifs fondateurs et les projets pilote
Dès ses premiers pas, l’Espace Mont-Blanc a inscrit ses actions dans quatre objectifs majeurs :

- soutenir l’agriculture de montagne et les activités pastorales,

- préserver les espaces naturels et les paysages,

- encourager un tourisme doux,

- réduire l’impact des transports.

La Conférence Transfrontalière Mont-Blanc

Les activités de l’EMB sont conduites par la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc (CTMB), créée en 1991. Sous la présidence de l’un des ministres de l’environnement, la Conférence Transfrontalière constitue une structure politique informelle. Elle est composée de 15 membres, 5 par pays dont 3 représentants locaux ou régionaux au minimum. La CTMB siège 3 à 4 fois par année, alternativement dans chaque pays. Pour préparer et suivre les réunions de la CTMB, un Comité Exécutif a été institué. Il est composé de trois vice-présidents, désignés par chaque délégation, et de trois coordinateurs qui les assistent. Ces derniers assurent l’organisation et l’exécution des projets par la mise en place et le suivi de groupes de travail.
Les entités et les membres de l’Espace Mont-Blanc

Les entités

Suisse : République et Canton du Valais. Le Valais, situé au sud-ouest de la Suisse, au cœur des Alpes, est l’un des 23 cantons de la Confédération Helvétique. Ce canton, dont le chef-lieu est la ville de Sion, est partagé par deux langues officielles, le français et l’allemand.

France : Syndicat Intercommunal "Espace Nature Mont-Blanc" Cette structure de coopération a été mise en place pour assurer le développement et le suivi de l’Espace Mont-Blanc. Actuellement, il rassemble 15 communes sur les deux départements français de la Haute-Savoie et de la Savoie.

Italie : La région autonome Vallée d’Aoste. La Vallée d’Aoste est la plus petite des vingt régions d’Italie. Elle reconnaît deux langues officielles, l’italien et le français.

Site : www.espace-mont-blanc.com

publié le 20/04/2011

haut de la page