La FIAC, le rendez-vous international de l’art contemporain

A Paris, du 24 au 27 octobre 2013, l’art sera à nouveau au rendez-vous de la Foire internationale de l’art contemporain (FIAC). Pour sa 40ème édition, la foire expose les œuvres des galeristes venus du monde entier dans les monuments les plus célèbres de la capitale française, du Grand Palais au Louvre, en passant par le Palais de Tokyo.


- télécharger le document en langue allemande : Die FIAC, internationaler Treffpunkt für zeitgenössische Kunst


Créée en janvier 1974 sur le site de la Bastille, la FIAC a été l’une des premières manifestations de ce type en Europe. Pour ses organisateurs, la longévité de évènement est due notamment à la prévalence accordée aux dernières tendances et aux jeunes artistes.

En effet, à côté des grands noms de l’art contemporain, comme Raquel Arnaud, Max Hetzler ou Massimo Minini, de jeunes galeristes profitent de la FIAC pour présenter des artistes encore peu connus. On peut notamment citer Crèvecoeur, Gaudel de Stampa ou encore Marcelle Alix.

Une manifestation très prisée des professionnels français

Au total, la FIAC accueille cette année 184 galeries venues de 25 pays. Une place importante est réservée aux exposants français, au cœur même des sites sélectionnés par la FIAC. En effet, ils représentent près de 40% des professionnels présents. Parmi les autres pays les plus représentés figurent les Etats-Unis ainsi que de nombreux pays européens.

L’art contemporain, une valeur sûre :

Le public, composé de galeristes, de collectionneurs ou tout simplement d’amateurs d’art au sens large, viennent également de tous les horizons. « La présence très importante de visiteurs nord-américains se confirme chaque année », assurent les organisateurs. Mais ils viennent aussi d’Europe, du Liban, d’Inde ou bien encore d’Amérique latine. Au total, l’année dernière, le nombre de visiteurs avait atteint 70 644 en cinq jours.

Cette édition pourrait s’avérer exceptionnelle, car le marché de l’art contemporain mondial est en pleine expansion et a dépassé pour la première fois le milliard d’euros : un record historique, selon une étude de la société Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art. Selon, son président, Thierry Ehrmann, « on accorde désormais à l’art contemporain un important crédit de confiance. Les nouveaux musées qui se créent dans le monde achètent beaucoup d’art contemporain et les investisseurs s’y intéressent. Il parle davantage au grand public, car il est plus accessible et moins élitiste que l’art moderne ».}

Si les Etats-Unis représentent le premier marché mondial de l’art contemporain, la France se situe en quatrième place, avec des ventes à hauteur de 29,2 millions d’euros en 2012, en hausse de 35% par rapport à 2011.

Des monuments au service de l’art :

Les organisateurs de la FIAC profitent aussi de l’attractivité intemporelle de la ville de Paris et de son remarquable patrimoine architectural pour mettre les œuvres en valeur. Ainsi, le Grand Palais accueille, pour cette édition, 129 galeries internationales d’art moderne et contemporain qui exposent leurs œuvres aux connaisseurs et au grand public. Parmi les galeries internationales prestigieuses, sont présentes cette année 303 Gallery, Sadie Coles HQ, Paula Cooper, Chantal Crousel ou encore Hauser & Wirth.


Pour la sixième année consécutive, la FIAC et le musée du Louvre présenteront le programme de performances « Ouvertures/Openings », dédié aux expérimentations artistiques menées à la frontière entre les disciplines. Enfin, l’événement « Hors les Murs », installé depuis 2006 au cœur du Domaine national du Louvre, s’étend cette année à d’autres lieux renommés de la capitale, comme le Jardin des Plantes, le Muséum national d’histoire naturelle, la Place Vendôme ou les Berges de la Seine. Au Petit Palais, par exemple, l’œuvre majestueuse de Jean Dubuffet, « Welcome Parade » sera exposée au public conjointement par Pace Gallery (New York) et Waddington-Custot (Londres). Une formidable caisse de résonnance pour la FIAC et ces sites emblématiques de la capitale française, qui peuvent ainsi attirer encore plus de visiteurs dans les rues de Paris. Ce seul rendez-vous « Hors les Murs » attire chaque année plus de 500 000 personnes.

Barbara Leblanc

Site Internet
- http://www.fiac.com/

Quelques chiffres :

. 29,2 millions d’euros de ventes d’art contemporain en France en 2012

. 184 galeries, venues de 25 pays, présentes à la FIAC

. 70 644 visiteurs en 2012

}


- télécharger le document en langue allemande : Die FIAC, internationaler Treffpunkt für zeitgenössische Kunst


publié le 21/10/2013

haut de la page