« Le goût de Diderot », du 7 février au 1er juin 2014 à la Fondation de l’Hermitage à Lausanne

Dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (1713-1784), la Fondation de l’Hermitage à Lausanne présente du 7 février au 1er juin 2014 une exposition consacrée au philosophe français, et en particulier à sa relation à l’art.

JPEG

Est ainsi proposée une sélection exceptionnelle de peintures, sculptures, gravures et dessins, que Diderot a pu admirer au Louvre à l’occasion des Salons – expositions temporaires organisées par l’Académie royale de peinture et de sculpture – et qu’il a commentés dans ses comptes rendus rédigés entre 1759 à 1781. Ces textes, d’une liberté de ton remarquable, marquent l’émergence de la critique d’art telle qu’on la connaît aujourd’hui. Ils témoignent de la culture artistique de Diderot, mais aussi et surtout de l’évolution de son goût, de son regard et de son esthétique, à mesure que le philosophe fréquente les œuvres de son temps. L’exposition met également en lumière l’impact de ses écrits sur le monde de l’art.

Cette manifestation est élaborée en partenariat avec le musée Fabre de Montpellier, qui possède une des plus belles collections de peinture et sculpture de la seconde moitié du XVIIIe siècle, et qui a accueilli la première étape de l’exposition, du 5 octobre 2013 au 12 janvier 2014. Cette collaboration rappelle l’importance des relations entre les grands esprits de la France et de la Suisse au Siècle des lumières. Parmi les prêteurs figurent de prestigieuses collections publiques françaises (Musée du Louvre à Paris, Château de Versailles, Palais des Beaux-Arts de Lille...), européennes (Alte Pinakothek de Munich, Musée Boijmans-Van Beuningen à Rotterdam, Walker Art Gallery de Liverpool…), ou encore américaines (County Museum of Art et Getty Museum de Los Angeles, Musée des Beaux-Arts du Canada à Ottawa...).

- Pour plus de renseignements : www.fondation-hermitage.ch

publié le 04/09/2014

haut de la page