Organisation politique de la Suisse

Organisation politique de la Suisse

Le peuple :

La Constitution fédérale confère la souveraineté, à savoir l’autorité politique suprême, au peuple. Celui-ci comprend tous les adultes de nationalité suisse, c’est-à-dire environ 4,8 millions de personnes ou 64% de la population.
Les Suisses de moins de 18 ans et les étrangers n’ont pas de droits politiques au niveau fédéral.

Le Parlement :

Parlament - JPEG

Le Parlement suisse est composé de deux Chambres qui forment ensemble l’Assemblée fédérale, laquelle exerce le pouvoir législatif.

Le Conseil national – la Chambre basse –, qui compte 200 députés, représente toute la population suisse. Les cantons y sont représentés proportionnellement à leur population.

Le Conseil des Etats – la Chambre haute –, qui compte 46 députés, représente les 26 cantons. 20 d’entre eux sont représentés par deux députés, les 6 anciens demi-cantons délèguent chacun un représentant pour siéger à la Chambre haute.

Les députés des deux Chambres sont élus directement par le peuple : au Conseil national selon des règles fédérales communes à toute la Suisse, et au Conseil des Etats selon des dispositions cantonales différentes. Chaque canton forme une circonscription électorale dans l’un et l’autre cas.

Site

Le gouvernement :

JPEG - 227.4 ko
Le Conseil fédéral 2016 in corpore (de gauche à droite) : le conseiller fédéral Alain Berset, le conseiller fédéral Didier Burkhalter, la conseillère fédérale Doris Leuthard (vice-présidente), le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann, le conseiller fédéral Ueli Maurer, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, le conseiller fédéral Guy Parmelin, le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr

Le gouvernement suisse est composé des sept membres du Conseil fédéral et de la chancelière de la Confédération, qui sont élus par l’Assemblée fédérale (Chambres réunies) pour quatre ans. Le président de la Confédération n’est élu que pour une année. « Primus inter pares » (le premier de ses pairs), il dirige les séances du Conseil fédéral et assume certaines fonctions de représentation.

Site

L’autorité judiciaire suprême :

JPEG

En Suisse, le pouvoir judiciaire suprême est exercé par le Tribunal fédéral à Lausanne, par le Tribunal administratif fédéral à St-Gall et, depuis 2004, par le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone.

publié le 04/01/2016

haut de la page