Prix littéraire « Liste Goncourt / Le choix de la Suisse »

#GoncourtSuisse - Le prix littéraire « Liste Goncourt / Le choix de la Suisse » est lancé pour la seconde année consécutive en Suisse. Le jury de 10 étudiants se réunira le 2 novembre pour choisir le lauréat 2016. Le nom du lauréat sera annoncé le 8 novembre 2016.

JPEG
Le jury national, composé de 10 étudiants, se réunira le 2 novembre 2016 à Berne pour choisir le lauréat 2016 de la « Liste Goncourt / le choix de la Suisse ». Le choix du lauréat sera annoncé le 8 novembre lors d’une réception à la Résidence de France, en présence de Pierre Assouline, écrivain et juré du Prix Goncourt. Pour le public et les médias, le nom sera révélé en simultané sur le compte Twitter de l’Ambassade de France : @FranceenSuisse. Le prix sera remis par les étudiants lors de la venue du lauréat en Suisse.

Plongée dans la francophonie

Participent cette année au prix « Liste Goncourt / Le choix de la Suisse » les étudiants des universités de Suisse italienne, de Neuchâtel, Fribourg, Berne et Zurich. Les étudiants des Départements de français se plongent ainsi dans la lecture des 16 auteurs francophones composant la première sélection de l’Académie Goncourt à Paris. Ils effectuent leur choix en toute indépendance avant la proclamation du Goncourt.
La création de ce prix a pour objectif d’encourager l’apprentissage du français en soutenant la diffusion de la littérature francophone dans les différentes régions linguistiques de la Suisse, de promouvoir cette littérature à travers la Suisse et de susciter le goût d’une lecture à la fois critique et désintéressée d’œuvres contemporaines. L’an dernier, les étudiants suisses ont désigné pour lauréat le même lauréat que pour le prix Goncourt : Mathias Enard, pour son roman Boussole.

Rendez-vous à midi sur #GoncourtSuisse

Afin de promouvoir l’événement, l’Ambassade de France diffuse sur son site internet (ambafrance-ch.org) une série d’interviews des différents artisans de ce prix. En outre, retrouvez tous les jours à midi, grâce au hashtag #GoncourtSuisse, un événement, une anecdote, une parole relative au Goncourt et à la « Liste Goncourt / Le choix de la Suisse ».

Ce prix littéraire s’effectue sous le patronage du service culturel de l’Ambassade de France en Suisse avec le soutien de l’Académie Goncourt, Payot Libraire, laFondation Catherine Gide et l´Agence universitaire de la Francophonie.

Petite histoire du Goncourt
« Je nomme pour exécuteur testamentaire mon ami Alphonse Daudet, à la charge pour lui de constituer dans l’année de mon décès, à perpétuité, une société littéraire dont la fondation a été, tout le temps de notre vie d’hommes de lettres, la pensée de mon frère et la mienne, et qui a pour objet la création d’un prix de 5000 F destiné à un ouvrage d’imagination en prose paru dans l’année, d’une rente annuelle de 6000 francs au profit de chacun des membres de la société. »
Voici le testament laissé par Edmond de Goncourt, en 1896.
Le premier prix Goncourt a été décerné en 1903 et chaque année, depuis, sans interruption. En 1973, il a été décerné à L’Ogre, de Jacques Chessex, qui reste le seul auteur suisse à l’avoir reçu.

Plus d’informations sur l’Académie Goncourt

La liste des 16 auteurs établie par l’Académie Goncourt
Les jurés de la « Liste Goncourt / le choix de la Suisse » vont pouvoir choisir leur lauréat parmi la liste des 16 noms d’auteurs francophones.

  • Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)
  • Metin Arditi, L’enfant qui mesurait le monde (Grasset)
  • Magyd Cherfi, Ma part de Gaulois (Actes Sud)
  • Catherine Cusset, L’autre qu’on adorait (Gallimard)
  • Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal (Gallimard)
  • Jean-Paul Dubois, La succession (L’Olivier)
  • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Frédéric Gros, Possédées (Albin Michel)
  • Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes (Seuil)
  • Régis Jauffret, Cannibales (Seuil)
  • Luc Lang, Au commencement du septième jour (Stock)
  • Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit)
  • Yasmina Reza, Babylone (Flammarion)
  • Leila Slimani, Chanson douce (Gallimard)
  • Romain Slocombe, L’affaire Léon Sadorski (Robert Laffont)
  • Karine Tuil, L’insouciance (Gallimard)
JPEG
Chaque jour, à midi, suivez l’actualité du Prix Goncourt / Le Choix de la Suisse sur le compte Facebook de l’Ambassade de France en Suisse : @ambassadedefranceensuisse et sur le compte Twitter : @FranceenSuisse

Attribuzione del premio letterario « Lista Goncourt / La scelta della Svizzera » #GoncourtSuisse

Berna, 26 ottobre 2016 - La « Lista Goncourt / La scelta della Svizzera », la selezione svizzera del prestigioso premio letterario francese, entra nel vivo della seconda edizione.

La giuria nazionale composta da 10 studenti si riunirà il 2 novembre 2016 a Berna per scegliere il vincitore 2016 della « Lista Goncourt / La scelta della Svizzera ». La scelta sarà annunciata l’8 novembre durante un ricevimento alla Résidence de France a Berna, alla presenza dello scrittore Pierre Assouline, membro di giuria del Prix Goncourt. Il nome del vincitore sarà rivelato simultaneamente al pubblico e ai media sul profilo twitter dell’ambasciata di Francia in Svizzera : @FranceenSuisse. Il premio sarà conferito dagli studenti all’autore selezionato quando farà tappa in Svizzera.

Quest’anno sono coinvolte nell’iniziativa cinque università, in rappresentanza delle diverse regioni linguistiche (Svizzera italiana, Neuchâtel, Friburgo, Berna e Zurigo). Gli studenti universitari svizzeri hanno letto le 16 opere di autori francofoni selezionate dall’Académie Goncourt, annunciate lo scorso 6 settembre a Parigi. La selezione svizzera avviene in completa indipendenza dal concorso principale : la scelta viene infatti effettuata prima dell’annuncio del premio Goncourt. La creazione di questo premio ha l’obiettivo di promuovere la letteratura di lingua francese in Svizzera e di suscitare nei giovani il gusto alla lettura critica di opere contemporanee. Lo scorso anno gli studenti svizzeri hanno selezionato Mathias Enard con il suo romanzo Boussole, autore che si è successivamente aggiudicato anche il Premio Goncourt.

Per promuovere l’evento l’ambasciata di Francia pubblicherà sul suo sito internet www.ambafrance-ch.org una serie di interviste e comunicherà con l’hashtag #GoncourtSuisse. Incontri e interviste con gli studenti membri di giuria potranno essere organizzati nelle giornate del 2 e dell’8 novembre 2016.

Questo premio letterario è organizzato sotto il patrocinio del Servizio culturale dell’Ambasciata di Francia in Svizzera e con il sostegno dell’Académie Goncourt, della libreria Payot, della Fondazione Catherine Gide e dell’Agence universitaire de la Francophonie.

Edmond de Goncourt morì nel 1896 e lasciò nel suo testamento una precisa volontà. Il suo esecutore testamentario, Alphonse Daudet, avrebbe dovuto creare a partire dall’anno della sua morte una “società letteraria” con lo scopo di istituire un premio di 5000 franchi destinato a un’opera di finzione in prosa. La volontà di Goncourt fu pienamente rispettata : la prima edizione del premio ebbe luogo nel 1903 e da allora continua ogni anno, senza interruzioni. Nel 1973 il Premio Goncourt fu attribuito a L’Ogre, di Jacques Chessex, che resta il solo autore svizzero ad averne ottenuto uno.

Contatto : Lisa Chalvet, lisa.chalvet@diplomatie.gouv.fr, 031 359 21 34 #GoncourtSuisse

publié le 09/11/2016

haut de la page