Rétrospective « Germaine Richier » au Musée des Beaux-Arts de Berne du 29 novembre 2013 au 6 avril 2014

Le 28 novembre a eu lieu l’ouverture de la première rétrospective suisse consacrée à Germaine Richier, présentée du 29 novembre 2013 au 6 avril 2014 au Musée des Beaux-Arts de Berne.

L’exposition est placée sous le haut patronage de S. Exc. M. Michel Duclos, Ambassadeur de France en Suisse.

Toutes les histoires de la sculpture au XXème siècle, sans exception, mentionnent la sculptrice française, et pourtant Germaine Richier (1902-1959) est une artiste hors norme. Toute son œuvre se rapporte à l’être humain et à la possibilité de lui donner une forme plastique appropriée. « Seul l’humain compte » déclara un jour l’artiste à propos de son travail.

Formée à la tradition de la sculpture figurative, qu’elle côtoya assidûment à Paris auprès d’Émile-Antoine Bourdelle dont elle fut l’élève particulière, Germaine Richier se fraya une voie artistique si singulière qu’il est aujourd’hui encore malaisé de classer son œuvre dans un courant précis. On l’associa, à l’instar de celle d’Alberto Giacometti, avec qui elle étudia chez Bourdelle, au mouvement de la philosophie existentialiste.

Pour plus de renseignements :
- http://www.kunstmuseumbern.ch/fr/voir/aujourdhui/335-germaine-richier—120.html

- Invitation à l’ouverture

JPEG

publié le 04/09/2014

haut de la page