Service de sécurité intérieure

Schosshaldenstrasse, 46 - 3006 Berne
Courriel
Tél. 031 359 21 11
Fax 031 359 21 43
Commissaire de police : M. Jean-Philippe ROTH


Depuis le 1er janvier 2005, le service de sécurité intérieure (SSI) représente la direction de la coopération internationale du ministère de l’intérieur français au sein de l’ambassade de France à Berne. Placé sous l’autorité de l’ambassadeur et dirigé par une commissaire divisionnaire de police, appelée attachée de sécurité intérieure (ASI), ce service traite les questions relatives à la sécurité intérieure ainsi que celles relevant des différents services du ministère de l’Intérieur, il anime et coordonne la coopération bilatérale de sécurité et de gouvernance ainsi que la coopération multilatérale, en particulier dans leurs aspects techniques, opérationnels et depuis le 27 mars 2007, sa compétence a été étendue à la Principauté du Liechtenstein.


L’A.S.I. est investi d’une double mission. D’une part, il est le conseiller de l’ambassadeur pour les dossiers relevant de la compétence du ministère de l’intérieur. D’autre part, il est l’interlocuteur des autorités suisses ayant un pouvoir de police : l’office fédéral de la police, les 26 polices cantonales, le corps des gardes-frontière ainsi que les offices fédéraux de la justice, des migrations, de la protection de la population, des routes... Il en est de même pour les autorités du Liechtenstein.


A ce titre :

  • Il contribue à la définition et la mise en œuvre des programmes de coopération technique et institutionnelle policière s’inscrivant dans les priorités gouvernementales de la France. Il propose ainsi à la partie suisse les stages et formations de police existant en France. Il organise également la participation d’agent français à des formations dispensées en Suisse. Il veille à l’amélioration permanente et à l’utilisation optimisée des textes régissant les relations entre la France et la Suisse en matière de sécurité intérieure (accord de Paris, convention d’application des accords de Schengen principalement).
  • Il met en œuvre la coopération opérationnelle policière en appui aux directions et services actifs relevant de la police et de la gendarmerie nationales, et transmet aux services concernés les renseignements et informations intéressant la sécurité intérieure de la France qu’il a pu recueillir dans le cadre de ses activités. Il participe à la fluidité des rapports et facilite la coopération judiciaire par la mise en relation des justices saisies.
  • Il contribue à la présentation et à l’explication de la politique de sécurité intérieure définie et conduite par les autorités gouvernementales françaises.
  • Il peut représenter la police nationale, la gendarmerie nationale et la sécurité civile au sein des instances internationales. A leur demande expresse, il procède de même pour d’autres directions ou services du ministère de l’intérieur, principalement la direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) et facilite en tant que de besoin les contacts et les actions de coopération qu’ils mettent en œuvre. Il participe aux réunions, conférences, colloques et séminaires spécifiques qui peuvent se tenir en Suisse et au Liechtenstein.
  • Il offre un soutien logistique et professionnel aux missions des fonctionnaires des ministères de l’intérieur, de la défense ou de la justice en déplacement en Suisse et au Liechtenstein, en particulier dans le cadre d’exécution de commissions rogatoires internationales ou de mandats judiciaires.
  • A la demande de l’ambassadeur et en appui aux autorités consulaires du poste, il participe à la mission d’assistance et de sécurité de la communauté française implantée en Suisse et au Liechtenstein.
  • Il apporte son concours à la promotion de l’industrie et des entreprises françaises, en particulier dans le domaine de la sécurité intérieure.

Le service de sécurité intérieure en Suisse fait partie du réseau de la direction de la coopération internationale. Composé de 300 policiers et gendarmes, déployé dans 76 ambassades et couvrant 157 pays, ce réseau de coopération policière est unique au monde tant par le nombre de postes ouverts que par son large champ d’action et sa disponibilité permanente.


Liens :

- Direction de la coopération internationale

- DGPN (La Direction Générale de la police nationale)

- DGGN (La Direction Générale de la Gendarmerie Nationale)

- Ministère de l’intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales

- Ministère de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire

- Office fédéral de la police

- Police du Land du Liechtenstein

- 26 polices cantonales suisses

- Office fédéral de la justice

- Office fédéral des migrations

- Protection civile

- Office fédéral des routes

- Institut Suisse de Police(offres de stages thématiques)

- Personnes disparues

- L’administration fédérale

publié le 12/09/2016

haut de la page