UNESCO : L’œuvre architecturale de Le Corbusier inscrite au patrimoine mondial

La demande d’inscription de l’œuvre architecturale de Le Corbusier sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité, portée par la France et la Suisse en partenariat avec cinq autres pays (Allemagne, Argentine, Belgique, Inde et Japon), a été acceptée le 17 juillet 2016 par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 40ème session à Istanbul (Turquie).

Ce ne sont pas moins de dix-sept bâtiments ou sites de l’artiste franco-suisse, répartis sur trois continents, qui ont été inscrits sur la Liste, dont dix sont situés en France et deux autres en Suisse. Notons en France le Cabanon à Roquebrune-Cap-Martin, la Chapelle Notre-Dame du Haut à Ronchamp, la Cité Frugès à Pessac, le Couvent Sainte-Marie de la Tourette à Eveux, l’Immeuble Porte Molitor à Boulogne-Billancourt, la Maison de la culture à Firminy, la Maison La Roche-Jeanneret à Paris, La Manufacture à Saint-Dié-des-Vosges, la Villa Savoye à Poissy et enfin la Cité Radieuse à Marseille.

JPEG - 115.4 ko
Fondation Le Corbusier © FLC-ADAGP

L’UNESCO a reconnu la contribution de Le Corbusier au Mouvement Moderne qui a permis d’inventer un langage architectural, de moderniser les méthodes de construction afin de répondre aux enjeux de la société au XXème siècle. L’institution a également valorisé le génie humain dont ses créations témoignent. Ces sites attestent de l’internationalisation architecturale à une échelle planétaire.

Cette inscription permettra de renforcer la préservation de son œuvre architecturale ainsi que son rayonnement à l’international.

Pour plus d’informations :

Ministère de la Culture et de la Communication
Fondation Le Corbusier
UNESCO

publié le 05/10/2016

haut de la page