« (in)visibles transitions » à Zurich : l’art pour sensibiliser au changement climatique

A l’occasion de l’ouverture de la COP21, le lundi 30 novembre 2015, une installation lumineuse et musicale a été proposée au public dans le jardin botanique de l’Université de Zurich. Cette représentation a proposé une performance artistique inspirée des données climatiques sur le cycle de l’eau des arbres, collectées par l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL.

Les serres tropicales ont ainsi été illuminées et mises en musique selon un rythme issu des données scientifiques, créant une atmosphère envoutante à même d’interpeller les visiteurs sur l’impact des variations climatiques sur le monde végétal.

De gauche à droite : Michael Hengartner, recteur de l'université de Zurich, le consul général Jean-Jacques Victor et Madame Corine Mauch, maire de Zurich
Madame Corine Mauch, maire de Zurich et le consul général Jean-Jacques Victor
Le consul général Jean-Jacques Victor et Madame Corine Mauch, maire de Zurich

Ce projet, « (in)visibles transitions », de l’artiste suisse Christina Della Giustina, est issu du programme artists-in-labs de la Zürcher Hochschule der Künste. Co-organisée par l’Ambassade de France et la Zürcher Hochschule der Künste, cette installation vient s’inscrire, au nom de la Suisse, dans la performance artistique mondiale « les 24h du climat » de la COP21, qui a pour objectif de sensibiliser le public au dérèglement climatique.

Accueilli par le Prof. Dr. Michael Hengartner, recteur de l’université de Zurich, Madame Corine Mauch, maire de Zurich, et le consul général Jean-Jacques Victor ont rappelé les enjeux de la COP21. La direction de la Zürcher Hochschule der Künste puis l’équipe artistique et scientifique ont présenté le projet « (in)visibles transitions » et sa dimension environnementale, avant d’accompagner le public dans les serres à la découverte de l’installation.

Plus de 150 personnes étaient présentes et ont exprimé leur sentiment très positif vis-à-vis de cette installation. L’aspect mêlant art et science a été très apprécié.

Dans le cadre des « 24h du climat », un film présentant cette réalisation et d’autres projets artistiques mondiaux sera réalisé et diffusé dès le 5 décembre dans les espaces publiques de la COP21 et sur les réseaux sociaux.

publié le 20/01/2016

haut de la page